En production, le moulage par injection avec des matériaux naturels nécessite des processus auto-régulés et assistés par logiciels

L’idée directrice de la production est le souhait d’une mise en réseau complète des données à travers toutes les étapes de la production, avec la possibilité d’un autocontrôle dans les tolérances de qualité spécifiées, car celles-ci font partie des concepts de l’Industrie 4.0.

C’est sur une superficie d’environ 2 600 mètres carrés, que plus de 200 employés produisent chaque année plus d’un milliard d’emballages.

L’interconnexion à pilotage automatique des étapes de production permet un système automatisé « zéro erreur ».

En huit ans, le volume de production par cellule a augmenté de plus de 400 % et la proportion de rebuts a été réduite, passant d’environ 15% à moins de 3%.

Présentation